Comment Vendre Une Voiture Si Le Propriétaire Est Décédé


Comment Vendre Une Voiture Si Le Propriétaire Est Décédé

Si vous avez besoin de vendre une voiture d'un propriétaire décédé, vous devez savoir quelque chose sur les lois entourant ce type de transaction. Cela vous aidera à déterminer ce qui arrive au véhicule une fois le décès survenu et à déterminer également qui détient le titre. Consultez les conseils ci-dessous pour un aperçu de ce que vous pouvez vous attendre, et comment vous pouvez obtenir le titre dont vous avez désespérément besoin.


Le véhicule passera dans la succession

Dans la plupart des cas, le véhicule passera dans la succession du propriétaire décédé pour être réparti entre les héritiers légitimes ou les bénéficiaires. Un testament, une fiducie ou un autre document juridique indiquera comment la propriété est distribuée. C'est le premier endroit que vous devriez chercher pour déterminer si vous pouvez réclamer un titre légal sur la voiture de la personne décédée afin de le vendre.

Décès intestat

Si le propriétaire de la voiture décède sans laisser de testament, on parle de mort intestat. Ce qui se passe dans cette circonstance, c'est que l'État vérifie la succession de la personne décédée afin de déterminer qui sont les héritiers vivants ainsi que les dettes et responsabilités qui doivent être respectées ou libérées. Le processus de vérification d'une succession peut prendre des années pour une personne qui décède sans testament. Cela peut rendre presque impossible de vendre la voiture.

Comprendre les héritiers

Si les héritiers vivants du propriétaire de la voiture décédée s'entendent pour que vous preniez possession de la voiture, vous pourrez peut-être la vendre immédiatement. Cette entente peut toutefois être fondée sur le fait que le produit de la vente sera réparti également entre eux une fois la vente terminée.

Travailler avec le fiduciaire

Un avocat agissant à titre de conservateur ou de fiduciaire de la succession peut également être en mesure d'intercéder en votre nom et de vous aider à vendre la voiture de la personne décédée. Cela peut être basé sur l'intérêt du syndic à régler la succession, ou une partie de la succession afin de régler une dette ou un passif d'impôt.

Obligations fiscales fédérales et provinciales

En ce qui concerne les obligations fiscales, l'IRS peut également avoir intérêt à ce que le véhicule soit vendu afin de prélever un impôt sur les successions en fonction de la valeur de la succession. Si la succession a une valeur de plusieurs millions de dollars, basée sur les lois fédérales et d'état à l'époque, cela peut entraîner un impôt de 45 à 55 pour cent.

Pour toute information plus détaillée, assurez-vous toujours de consulter un avocat. Ils peuvent s'assurer de toutes les lois qui se rapportent à votre situation, et comment vous pouvez résoudre les problèmes pour une vente rapide de véhicules. Cette compréhension vous évitera tout chagrin potentiel et d'autres problèmes pouvant survenir lors de cette transaction.

Vidéos Articles Connexes: Remplir un certificat de cession d.